Artistes

photo-claire-buttin

Claire Buttin, pianiste

Claire Buttin débute ses études musicales au conservatoire de musique de Genève dans la classe d’Alexei Golovine avant d’intégrer en 2004 la Hochschule für Musik de Freiburg im Breisgau dans la classe de Michael Leuschner. Elle se perfectionne par la suite auprès de la grande pianiste et pédagogue Réna Shereshevskaya à Paris. Elle y hérite d’un enseignement d’une grande richesse qui l’influencera tout au long de son parcours artistique. Claire Buttin reçoit également de précieux conseils de musiciens tel que Paul Coker, Dominique Weber ou encore Christoph Wyneken. Actuellement, elle se produit dans différents festivals comme soliste ainsi qu’au côté de Charles Offenstein à 4 mains et 2 pianos. En 2014, elle devient la directrice artistique de l’association Alcor qui produit une saison de musique classique en Alsace. A présent, elle se lance dans la création de son premier spectacle s’alliant aux arts visuels et au cirque.

—-

photo-charles2

Charles Offenstein, pianiste

Après avoir débuté le piano à l’âge de quatre ans, Charles Offenstein, entre au Conservatoire de Strasbourg avant d’intégrer la classe de Rena Shereshevskaya au Conservatoire de musique de Colmar. En 2003, il est admis à la Hochschule für Musik de Freiburg im Breisgau (Allemagne) où il poursuit ses études professionnelles dans la classe d’Elsa Kolodin puis de Vitali Berzon. Il part ensuite se perfectionner à l’Ecole Normale de Musique de Paris à nouveau sous la tutelle de Rena Shereshevskaya. Charles a été invité dans différents festivals internationaux. Il a également remporté plusieurs prix internationaux: Premier Prix du concours international Chopin de Brest (2012), lauréats du XVIe concours jeunes talents de Montrond-les-Bains, Troisième Prix au concours international de piano « Giuliano Pecar » de Gorizia en Italie (2013). Il se produit régulièrement à quatre mains et deux pianos avec la pianiste Claire Buttin.

ARKL Photo 2013

Anne Knipper, accordéon, clarinette, scie musicale, acrobaties aériennes, équilibres, jongleries, portés, feu

au départ, en équilibre entre études de médecine et cirque, ses acrobaties l’amèneront à côtoyer la plupart des acteurs de la piste en Alsace à partir de 1991. Elle enseigne ces arts de la piste à « Graine de Cirque » tout en menant un parcours artistique dont les étapes sont nombreuses et variées : « Les Acroballes », les « Pieds-Mains » de la famille Roumégous, les « Élastonautes », la « Cie du 13ème quai », « siPeuCirque », la « Salamandre », l’«Académie Fratellini », l’école
« Shems’y » à Salé au Maroc.
sa formation est aussi diversifiée que les disciplines qu’elle présente en spectacle : stages de clown (Bataclown, Gulko, Caroline Aubin…), de cirque (Claude Victoria, Guillaume Bertrand, Académie Fratellini), de musique (cours de clarinette), de chant (Isabelle Marx).
Énergique et résolue, les cabrioles n’ont jamais été pour elle en contradiction avec le fait d’avoir les pieds bien sur terre !

Éric Knipper

Eric Benoit, artiste de cirque, monteur de chapiteaux, constructeur décor, régisseur plateau, musicien, conducteur poids lourds, artificier

Les pieds dans le sol et les yeux vers les étoiles, Éric a toujours construit de constants aller/retour entre matériaux et matière artistique. Comme si de fabriquer l’écrin, le décor ou de hisser la toile permettaient à sa grande carcasse de trouver sa place, son centre lorsque les lumières s’allument et que les yeux brillent dans le noir ! artistes polymorphe et technicien polyvalent, il entremêle ses compétences et ses savoir-faire en rue, ou sous chapiteau, sur les scènes ou en sous d’autres cieux lors de voyages au service du partage et de ses valeurs éthiques (Roumanie / The serious road trip, S’Brouf • Croatie / Camp cirque européen • Maroc / Shems’y, Kkaracena…). Il compagnonne notamment avec Guillaume Bertrand et la Cie du 13ème Quai (le Vertige du sous-sol / 2005, le Vol de l’œuf / 2009), « le sommeil de la lune / 2012). Sa route a croisé celle de Laurent Gachet pour les créations de Dédale, le cirque des origines / 2007 et Karacena 2008 et 2010 au Maroc. Il anime avec Anne Knipper la Cie Les acroballes pour des spectacles de cirque et de feu « Qu’est ce que c’est qu’ce cirque » (2001), S’Brouf (spectacle de feu 2003), Fuego (2005), sur la Piste du Père Noël (2010), Combustion Spontanée (2013).

laurent-gachet

Laurent Gachet, auteur, metteur en scène, scénographe, éclairagiste, directeur de projet….

Laurent Gachet a conduit une recherche sur la dramaturgie des spectacles urbains, qui lui a permis d’écrire et de mettre en œuvre : Les Sept voyages d’Abel Priscott – manifestations liées à l’ouverture du tunnel sous la manche en 1994.
Premier opus d’une exploration des grandes formes de création urbaine qui se poursuivra avec :
Le Port en 2003 pour les 9° mondiaux d’athlétisme Paris / saint-Denis
Les Enfants du Bouregreg au maroc pour karacena 2008
La Sarabande du Flying Dutchman au maroc pour karacena 2010.

Il a écrit et mis en scène :
La Nouba du cirque (2000) et (2010 pour une nouvelle version fantastique)
Les Trois visages d’Orphée et Les Cinq piliers du cirque (2002)
Planète cirque (Pour le Forum social Européen 2003)
Tohu Bohus, à la recherche des anges (2004)
YouL (2004 avec Pat’Jaune pour le Festival Villes et musiques du monde)
Karacena, Banquet de cirque (2006 avec Jean-Yves Pénafiel)
Bartal où l’enfant qui voulait devenir grand (karacena 2006)
Dédale, le cirque des origines (Opéra circassien et musical – 2007)
Les Naufrageurs (karacena 2010)
Road Musik (2010 à 2011 forme itinérante pour le trio musical Chkrrr) (#1 montmorency, #2 au CentQuatre, #3 La ménagerie de Verre)
Les Métamorphoses de Madame M. (2011 avec Jean-Yves Pénafiel)
Le Délicieux Vertige d’une page Blanche (2011)
Le Tango d’Ulysse (Création visuelle et musicale en 2012 pour tomas Gubitsch au théâtre de la Ville à Paris)
Sortilèges (Création 2012 pour le Quintet vocal contemporain mahna)
Boogie Google (Création 2012 pour l’UrsCOP)
L’Île Rouge (Création 2012 pour le Festival Villes des musiques du monde)
La femme canon (Création 2013 pour maryvette Lair)
La Cité des Marmots (mise en espace des éditions 2013 à 2015 pour le Festival Villes des musiques du monde)
Nola Black Soul (Création 2014 pour tout s’métisse et le Festival Villes des musiques du monde)
Visions from living being (Création visuelle et musicale en 2015 pour Vincent Peirani à La Cigale)
Le Burean des Fables Imaginaires #1 (Création 2016 pour tout s’métisse)

Chargé de mission pour les arts du cirque à Horslesmurs en 1996, il crée et dirige la revue internationale arts de la piste de 1996 à 1999.

En 1999, il initie le projet de l’académie fratellini qui sera construit sur la ZaC Landy-France et inauguré en 2003. Maître d’ouvrage de ce programme HQE développé sur 2 ha, il en sera le directeur général et le directeur artistique jusqu’en 2007.

Il est le cofondateur avec Touraya Bouabid en 1999 de l’École de cirque shems’y à salé / maroc (aujourd’hui École nationale) et en 2006 de Karacena, biennale solidaire des arts du cirque et du voyage, entièrement dédiée à la création.

Il publie Le port, mémoires d’un phare en pleine terre… (2003) et La Saga des Fratellini (2004) aux Éditions Magellan et Cie ainsi que Dédale, le cirque des origines (2007), Les Enfants du Bouregreg (2008), Les Métamorphoses de Madame M. et Le Délicieux Vertige d’une Page Blanche (2011), Danse avec les fous ! (2014).

Il collabore avec le chorégraphe contemporain Dominique Bagouet pour lequel il signera les pièces musicales Jack art song pour So schnell (1990) inscrite au répertoire de l’Opéra de Paris et Murmullo de Lindaraja pour Necessito (1991).